entendu pour l'enlèvement raté de son épouse, il s'échappe de la gendarmerie

entendu pour l’enlèvement raté de son épouse, il s’échappe de la gendarmerie

En garde à vue à la gendarmerie de Ghisonaccia
(Haute-Corse) où il était auditionné pour une tentative d’enlèvement sur la personne de son épouse, un homme s’est échappé et était toujours en fuite le 3 septembre.

Le 10 août dernier, il avait écopé de 10 mois avec sursis et l’interdiction d’approcher sa femme pour des faits de harcèlement. Quelques jours après, il avait tenté de l’enlever car elle voulait divorcer. Un voisin l’en a empêché, faisant fuir l’homme qui avait ensuite été rattrapé, après plus de deux semaines de recherches policières.

Profitant « d’un moment d’inattention de l’enquêteur pour
s’enfuir »
, l’homme a de nouveau disparu dans la nature, a indiqué le procureur d’Ajaccio, qui a assuré qu’il y avait « une
vigilance particulière des forces de l’ordre pour éviter que la compagne
fasse l’objet de violences ou de menaces de la part de son conjoint ».

« Le juge
d’instruction a également lancé un appel à témoins
« , diffusé par la
gendarmerie avec une photo du fugitif, a-t-il précisé, assurant qu’un
« gros dispositif » était déployé par les forces de l’ordre qui « le
cherchent très activement ».

« Nous sommes affligées par la
défaillance flagrante des services de gendarmerie
. La vie de ma mère est
en danger », a dénoncé le 3 septembre la fille de la compagne du fugitif, auprès
de Corse-Matin.

La rédaction vous recommande


Lire la suite

Ссылка на источник

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go Top